Ski Alpinisme

Le printemps est l'occasion de skier à Chabournéou. Quelques belles courses de neige, pour tous les niveaux et toutes les ambiances.
Le Pic Jocelme est la grande classique avec ses 1450 m de dénivelée depuis le refuge. On remonte l'ancien glacier de Surette jusqu'à l'altitude 2980 m. On attaque un petit couloir orienté sud/est qui débouche sur le glacier du Jocelme. On  le remonte pour atteindre le pic à 3457 m. 
A l'altitude 3000, la branche Est du glacier de Surette donne accès au Col du Loup à 3146 m. Là aussi une belle pente à skier. Possibilité de redescendre sur la vallée des Bans par le tour du Pic de Bonvoisin sur deux jours, en venant du Pas des Aupillous.

Une autre option, avant de s'engager sur l'ancien glacier de Surette, vers 2170 m, on s'oriente sud/est pour aller chercher le glacier de Chabournéou, raide et crevassé qui donne accès à la Pointe de Chabournéou à 3250 m.
On accède aussi par ce même glacier au Col de Verdonne à 3138m. 
Plein sud au départ du refuge, on  accède à la Brèche en V au pied du Sirac.

D'autres variantes sont possibles, notamment quelques couloirs entre la Pointe de Chabournéou et le Sirac. Tous les topos sont disponibles au refuge.

La brèche mai 2012
la Brèche en V

 Une pente nord, 1200 m d'une belle descente sur le refuge, que du plaisir ! Mais attention la sortie est raide, proche des 40°, et les risques de coulées ne sont pas négligeables. 

Topo

 

le glacier du Jocelme, mai 2012
Le Jocelme

L'incontournable quand on passe à Chabournéou. Un joli itinéraire, varié pour un sommet à 3457 qui domine la vallée des bans. 

Topo

la pointe de chabournéou en été.
La pointe de Chabournéou

 Un glacier crevassé qui s'aborde avec prudence pour une belle course de ski alpinisme; On peut opter à gauche pour le col de Verdonne, un peu moins haut mais tout aussi raide en sortie.

Topo